Le parcours flammes jumelles fait remonter les peurs les plus profondes et la peur de mourir est sans conteste la plus effroyable.
 
Cette peur peut être ressentie de différentes manières durant tout le parcours Flammes Jumelles.
 
La peur de mourir est souvent ressentie lors de la séparation originelle, lors de la nuit noire de l’âme ou en pré-réunion.
 
On parle souvent de la mort de l’ego.
 
Si ce défi se présente plus concrètement sur votre parcours au travers de la recherche ou de l’annonce d’une maladie grave, les invitations et les enseignements sont nombreux même si la peur panique peut tout brouiller.
 
Libérer définitivement les problématiques liées à ce problème de santé est le cadeau principal.
 
Ce qui n’est pas réglé en vous ne permet pas la réunion de vos polarités à l’intérieur de vous et donc entrave la réunion avec votre autre.
 
Cette situation est un test à la FOI.
 
Elle permet aussi de vous recentrer sur vous, de prendre soin de vous, de vous occuper de votre corps.
 
La peur d’avoir ou avoir une maladie potentiellement mortelle permet d’avoir envie de vivre et de s’incarner pleinement, l’ancrage est plus solide et plus puissant.
 
Ce défi n’est heureusement pas vécu par toutes les flammes jumelles, il peut être notamment présent s’il y a des vies communes où la mort a déjà séparé tragiquement les deux flammes jumelles.
 
Si vous êtes concerné cette situation vous permet aussi :
. De retrouver votre pouvoir de guérison personnel
. De se faire confiance et d’avoir confiance dans le Plan divin
. De lâcher le contrôle
. D’éliminer les croyances limitantes
. De guérir le karma et le transgénérationnel
. De vivre l’entraide
. De sortir de l’état de victime
. D’avoir un nouveau regard sur la vie
 
Gardez à l’esprit que ce défi peut être la mort des parts de vous qui ne sont plus alignées ET la renaissance de votre lumière véritable.
 
Ce défi sur le parcours qui touche la santé impacte aussi le jumeau qui a peur de perdre son autre, même s’il n’est pas au courant dans la 3D, car il peut ressentir cette peur de le perdre sans comprendre réellement pourquoi.
 
Des mémoires douloureuses où il a déjà perdu sa flamme jumelle tragiquement peuvent remonter et le plonger dans la tristesse et le désespoir.
 
Ces mémoires reviennent car elles sont à transmuter pour pouvoir aimer librement à nouveau.
 
Si vous êtes en fin de parcours, la fatigue est déjà là depuis un moment et c’est le défi de trop, mais courage les derniers mètres sont les plus éprouvants !
 
Vous trouverez de l’aide.
 
Dans ces épreuves, les flammes sont invitées à recontacter leur puissance intérieure. Elles peuvent aussi se faire des soins entre elles, même si elles sont séparées. Leur amour permet des miracles.
 
Les maladies ou les peurs déclenchées par la peur de la maladie sont des révélateurs de conscience.
 
L’image du Phoenix est bien présente sur tout le parcours flammes jumelles et particulièrement dans ce défi si intense.
 
Le Phoenix est porteur d’espoir, de transmutation et de renaissance. il est aussi un des symboles des flammes jumelles.
 
Alexandra Tsaousis
Prendre RDV